QUELLES ENERGIES DEMAIN

Le 25/09/2012

Lieu

Salle Danès-de-Montardat

Adresse

12 bis rue Danès-de-Montardat à Saint-Germain-en-Laye

Accès

RER A à 7 minutes à pieds.
Parking place du Marché à 3 minutes à pieds

 

La soirée débat du 25 septembre dernier a réuni 90 personnes passionnées par ce sujet.

 

résumé provisoire de la soirée :

 

Après la projection du film documentaire sur les énergies renouvelables, "l'autonomie énergétique : la quatrième révolution" du réalisateur Carl Fechner.

 

les deux experts des questions énergétiques, Alain Grandjean fondateur associé du consultant Carbone 4, et Bertrand Barré, conseiller scientifique auprès d'Areva ont entamé un débat avec les membres sympathisants présents dans la salle. Hervé Plagnol, journaliste directeur d'une agence de presse, modérateur de la soirée, a fait en sorte que les grandes thématiques liées au sujet énergie soient toutes abordées sans dériver vers un excès de technicité.

 

Alain Grandjean a insisté sur la question de la disponibilité des ressources fossiles et de la raréfaction inévitable à terme rapproché, quelques décennies au plus, de la part liquide d'entre elles, le pétrole, qui conditionne tous les besoins de mobilité en termes économiques et techniques. Il est donc urgent de réserver cette forme d'énergie aux transports et de développer des véhicules et des moyens de transport sobres, la solution des véhicules électriques n'étant valable que s'ils sont alimentés en électricité décarbonnée.

 

Mary-claude Boutin, Maire-Adjoint de saint-Germain-en-Laye en charge du cadre de vie et du développement durable, a fait un rapide point d'avancement du plan climatique territorial, bilan Carbone des bâtiments de la Ville, puis bilan carbone de l'ensemble de la ville, thermographie par survol aérien de la ville et des commune savoisinnantes associées à l'opération, projet de chaufferie bois connectée à un réseua de chaleur, etc.

 

Bertrand Barré a souligné les possibilités des énergies renouvelables notamment éolien et solaire, il a aussi rappelé que nous manquons encore de recul sur la pérennité de ces installations, par exemple les toitures solaires réalisées en silicium amorphe voient leur rendement diminuer de manière importante après 20 années. Il a mentionné qu'à son avis, l'avenir du nucléaire en France était essentiellement conditionné par l'acceptabilité par le shabitants des régions concernées de stockages de déchets à long terme.

 Il a aussi fait un point très factuel sur les conséquences que l'on peut tirer de Fukushima à fin septembre 2012 . La dépense de mise aux nouvelles normes du parc de réacteurs nucléaires français s'élève à 10 milliards d'euros, indépendamment des travaux d'amélioration continue déjà entrepris. il a aussi indiqué qu'en termes techniques et financiers, la conception des EPR était déjà très proche des standards de sécurité adoptés après Fukushima.

 

Une des conclusions du débat a été que tout ce qui peut contribuer à économiser l'énergie, isolation des toitures et bâtiments modernes à basse consommation par exemple, et à mieux l'utiliser, est la priorité d'autant plus quand ça favorise l'emploi local.   




Réagir


CAPTCHA

Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Livre d'or

Dernier message :

improving erectile dysfunction http://toperectiledysfunctionpills.com/ - best erectile dysfunction pills erectile photos help with erectile dysfunction - toperectiledysfunctionpills.com top...

par top erectile urologists in san francisco

Aller sur le livre d'or

Dernières modifications
Météo

Jeudi

min. 17 ° max. 27 °
Ciel dégagé

Vendredi

min. 11 ° max. 19 °
Pluie

Samedi

min. 15 ° max. 18 °
Couvert